Lors de mon dernier voyage, j’ai décidé de découvrir Hawaii. Situées au coeur de l’océan Pacifique, les îles hawaiiennes regorgent de trésors naturels et culturels: volcans, chutes, coraux, monuments militaires, statues historiques et j’en passe.  Durant mon séjour, j’ai visité l’île d’Oahu qui comprend la plus grande ville de l’État, Honolulu. Dans ce premier récit de voyage, j’ai envie de vous parler de la planification de mon voyage, la vibe Hawaïenne que j’ai ressentie ainsi que mes coups de coeur.

Voyage planifié

J’ai acheté mes billets d’avion en juillet 2017 pour un départ en janvier 2018. J’ai donc eu beaucoup de temps pour mijoter sur les endroits et attraits que je voulais absolument voir une fois sur place. Mon copain et moi sommes partis le 3 janvier de Montréal et avons atterri à Honolulu le même jour (avec 5 heures de décalage). Notre voyage a duré 10 jours en tout. Arrivés à Honolulu-Waikiki, nous avons habité 3 nuits dans une auberge de jeunesse (que nous avions réservé à l’avance pour la semaine entière). Toutefois, après avoir vécu une péripétie déplorable durant la 3e nuit, nous avons annulé notre réservation à cette auberge pour plutôt continuer notre séjour dans un Airbnb. Nous avons choisi de seulement visiter l’île d’Oahu durant tout notre séjour (faute de temps!) bien que nous aurions aimé avoir plus de temps pour explorer les autres îles.

La vibe Hawaiienne

En mettant les pieds en terre hawaiienne, j’ai tout de suite su que j’allais triper. Bien que nous soyons arrivés tard le soir à notre auberge, nous avons tout de même profité de cette soirée pour explorer un peu les alentours. Dès les premiers abords, Waikiki m’a paru très touristique. J’ai aimé tout le temps que j’y ai passé, mais avec du recul, j’aurais aimé explorer davantage les coins moins fréquentés par les touristes. Le sentiment qui m’a suivi tout au long de mon voyage à Hawaii a été le slow living. J’ai remarqué que la plupart des gens, autant les travailleurs que les touristes, semblaient détendus et vivre dans l’instant présent. Ça m’a fait un réel bien de vivre cette vibe. Enfin, j’ai pu lâcher prise et prendre mon temps (chose qui est plus difficile à faire à la maison!).

Découvertes coup de coeur

À Hawaii, j’ai eu plusieurs coups de coeur, mais je ne vous les partagerai pas tous ici (l’article n’aurait plus de fin!). Pour en savoir davantage, je vous invite à visionner mes vlogs sur ma chaine YouTube juste ICI 🙂

Polynesian Cultural Center

Nous nous sommes procuré, une fois sur place, un forfait d’une journée (de 10h à 22h!) pour aller visiter le Polynesian Cultural Center. Au départ, j’ai hésité puisque la journée coûtait 150$ (incluant transport, activités, spectacle et repas). Toutefois, nous avons appris que ce sont des étudiants polynésiens, pour la plupart, qui travaillent à ce centre et que tous les fonds amassés en vendant des forfaits allaient directement aux étudiants (sous forme de bourse) pour qu’ils puissent venir étudier à l’université à Hawaii (en échange, ils travaillent 19h par semaine au centre).

Le centre est divisé par îles: Nouvelle-Zélande, Samoa, Fiji, île de Pâque, Tonga, Hawaii. À chaque île nous pouvons voir des ateliers de fabrication d’un élément de la culture ou encore une animation telle qu’un sculpteur, des danses traditionnelles qui sont uniques à la culture de ladite île.

Ce que j’ai apprécié le plus de cette journée c’est de voir l’authenticité des cultures polynésiennes. J’ai trouvé que c’était très intéressant de se faire expliquer les différentes coutumes de chaque île par des personnes qui viennent réellement de l’endroit. Cette journée était vraiment une de mes préférées!

Polynesian Cultural Center

L’île de Pâques

Koko Crater

Cet endroit est un paradis sur terre. Koko Crater est une montagne formée par les débris de volcan qui comporte, sur un de ses flancs, 1132 marches (mais pas comme celles que tu t’imagines!). Ce sont des marches de bois insérées dans la terre, soutenues par des rails de train de chaque côté. En général, les marches sont espacées d’environ 1 pied à 2 pieds. Cette randonnée a été un défi physique des plus difficile que j’ai fait dans ma vie. Plus on était haut, plus c’était apique. Je devais me donner un élan avec mes mains sur mon genou pour monter une marche à la fois. J’ai sué comme jamais, mais rendu au sommet, je me suis sentie extrêmement fière. La vue était à couper le souffle! Je n’ai jamais apprécié une brise d’air frais comme cette fois-là (haha!). Nous avons pu profiter du magnifique coucher de soleil et à ce moment, j’ai vraiment réalisé qu’on était en plein milieu du Pacifique!

*Si vous allez à Honolulu, c’est un must!

Koko Crater

Le chemin pour se rendre au top de Koko Crater

Koko Crater

Au top de Koko Crater

Banzaï Pipeline

Un autre coup de coeur qui m’a mis sans mot est le Banzaï Pipeline, situé sur la côte nord de l’ile. Cet endroit est l’un des plus prestigieux au monde pour le surf, mais également l’un des plus dangereux à cause des récifs situés au fond de l’eau. On y retrouve donc des surfers très expérimenter. Pas question d’aller pratiquer tes habiletés à cet endroit si t’es au stade débutant! Il y a également une compétition de surf qui se déroule chaque année au mois de décembre.

Lorsque nous étions là, nous avons eu la chance de voir des surfers expérimentés déferler sur les vagues les plus hautes que je n’avais jamais vues dans ma vie. Nous y avons été en fin de journée, ce qui a fait que nous avons pu voir le coucher du soleil par le fait même. Un moment magnifique qui restera gavé dans ma mémoire longtemps!

Banzaï Pipeline

Un inconnu et un arc-en-ciel

Banzaï Pipeline

Mon ami Guillaume et moi

Banzaï Pipeline

Coucher de soleil à Banzaï Pipeline

Dole plantation

Dole, ça vous dit quelque chose? En fait, ce sont les ananas que nous retrouvons dans nos épiceries au Québec. Sur l’île d’Oahu, on retrouve une méga plantation d’ananas (ils en récoltent 10 000 par jour!!!). Ils préparent également plusieurs repas qui comportent ce fruit et ils font de la crème glacée sur place à l’ananas qui est sincèrement la meilleure que j’ai mangée de toute ma vie. En plus d’avoir des plantations de différents fruits, le site est composé du plus gros labyrinthe au monde. Évidemment, nous l’avons fait et nous nous sommes bien amusés!

Dole plantation

Dole Plantation

Dole plantation

Crème glacée à l’ananas

Faits cocasses

  • Tout le monde se salut avec la main, mais ta main doit avoir seulement que l’auriculaire et le pouce levé.
  • Les poules et les coqs sont partout: dans les villes, dans le bois, dans les parcs, sur le bord de la mer.
  • Les dépanneurs touristiques ABC stores se retrouvent presque à tous les coins de rue.