2016 a été pour moi une année de sortie de zone. J’en ai fait plusieurs, ça n’a pas toujours été positif et facile, mais je suis fière de les avoir faites. J’ai fait des choses dont je n’aurais jamais pensé faire et c’est pourquoi 2016 m’a beaucoup appris!

Quelques sorties de zone

J’ai d’abord créer mon blogue à partir de rien. Je l’ai fait évoluer durant l’année, je me suis améliorée à écrire des articles et, surtout, j’ai été capable de le tenir durant toute l’année. Je m’étais mis comme objectif de faire un article par semaine. Il y a seulement une ou deux semaines, je crois, que je n’en ai pas fait! C’est un des premiers projets que je crée que je n’ai pas laissé tomber. Pour cette raison, j’en suis très fière.

Ensuite, n’étant pas la plus à l’aise avec la communication en public, j’ai décidé de passer par dessus cette “peur” et de suivre un cours à ce sujet à l’université. Ce cours m’a amené à me dépasser puisqu’aux 2 cours je devais faire une présentation orale devant une trentaine de personnes. Encore une fois, cette sortie de zone n’a pas été facile, mais elle m’a appris à cohabiter avec la peur, le stress et l’anxiété. J’ai réalisé que plus je donnais de l’importance à ces sentiments, plus ils étaient forts. Alors, j’ai réalisé que cohabiter avec c’était la meilleure façon qu’ils ne m’atteignent plus autant qu’avant.

Une autre sortie de zone que j’ai faite est de suivre des formations de yoga et de donner des cours. Cette sortie de zone va un peu dans le même sens que la précédente. Comme je n’étais pas très à l’aise de parler à un groupe, j’ai trouvé cette sortie de zone aussi épeurante. Donner un cours de yoga par semaine pendant 12 semaines m’a aidé à avoir confiance en moi. Jamais je n’aurais pensé être capable de faire ce genre de chose dans ma vie.

Ce que 2016 m’a réellement appris

Ce sont seulement quelques exemples de sortie de zone que j’ai faite, mais en bref, ce que 2016 m’a appris est de ne pas laisser les sentiments comme la peur, le stress ou l’anxiété prendre le dessus sur ma vie. Je pense plutôt qu’on doit apprendre à s’en servir pour avancer plus loin et dépasser nos limites. À travers les différentes sorties de zone que j’ai faite, j’ai découvert qui je suis davantage et ce que j’aime. J’ai aussi réalisé que lorsqu’on sort de notre zone, on trouve réellement ce qui nous plaie dans la vie, que ce soit pour trouver des passions, son domaine d’étude, son travail. Chaque fois que je me suis écoutée en 2016, j’en suis sortie gagnante. Maintenant, je me souhaite et je VOUS souhaite de suivre davantage notre coeur en 2017!

Avez-vous fait votre bilan 2016?