Voilà la chose que personne ne nous apprend lorsqu’on est jeune: le lâcher-prise. Cette chose bien difficile à adopter dans notre vie, me direz-vous, mais toutefois très bonne pour notre santé mentale. Ce n’est pas toujours simple de le faire, mais encore faut-il savoir ce que cet état d’être signifie pour nous.

Selon moi, lâcher prise ne veut pas dire abandonner, laisser tomber quelqu’un ou un projet, se sauver des épreuves difficiles, etc. Pour moi, le lâcher-prise signifie de respecter ses limites, d’arrêter de vouloir tout contrôler et surtout de laisser aller ce qu’on ne peut pas changer. Prenez quelques instants ici pour définir votre façon de voir le lâcher-prise.

Je l’admets, c’est plus facile à dire qu’à faire. Aujourd’hui, avec nos vies qui avancent à la vitesse grand V, on a tendance à vouloir tout contrôler, tout gérer. Cependant, il vient un moment où certaines choses ne peuvent être contrôlées ou certains évènements, certaines situations ne peuvent être changés. C’est à ce moment qu’il faut respecter nos limites et lâcher prise. Cet état d’être vient souvent accompagné de sorties de zone de confort. On n’est tellement pas habitué de laisser aller, de cesser de contrôler tout, qu’on se sent bizarre. Mais rassurez-vous, plus vous allez lâcher prise souvent dans votre vie, mieux vous allez vous sentir au quotidien.

La plupart du temps, il est plus facile de lâcher prise sur les choses qui sont extérieures à nous. Voici un drôle d’exemple, mais je suis certaine que vous connaissez quelqu’un qui est comme ça. Quand il pleut, il y a toujours des personnes qui se plaignent parce que la température “n’est pas belle”. Ce moment est parfait pour pratiquer le lâcher-prise. Tout ce qu’on a à faire dans à ce moment c’est d’accepter qu’il pleut sans critiques ni commentaires négatifs. C’est une situation sur laquelle on n’a aucun pouvoir. Ni moi ni vous. Certaines personnes se plaignent comme si elles devaient à tout prix changer cette situation, mais qu’elles n’avaient pas réussi. Ça n’a aucun sens quand on y pense! Maintenant, vous pouvez réfléchir à des situations dans votre vie où vous n’aviez pas le contrôle, mais où vous vous êtes quand même acharné pour la changer. Ensuite, commencez à pratiquer votre lâcher-prise avec des situations moins importantes, mais dans lesquelles vous mettez beaucoup d’énergie sans même avoir de pouvoir sur celle-ci.

Enfin, je crois que lâcher prise est un travail qui dur toute la vie. Certaines fois, on lâche prise sans difficulté tandis que d’autres fois on peine à y arriver. C’est correct comme ça. Personne n’est parfait et l’important c’est de faire de notre mieux.