Faire son choix de carrière peut parfois être une tâche assez complexe. Pour certains, dès l’âge de 15 ans, ils savent exactement quel métier ils veulent faire et savent le chemin qu’ils doivent emprunter. Toutefois, pour d’autres, faire son choix de carrière peut être une tâche très pénible. On a tous vécu ce moment dans notre vie où quelqu’un de notre entourage nous pose la fameuse question « Tu veux faire quoi dans la vie? ». Je ne sais pas pour vous, mais pour moi ç’a toujours été quelque chose d’angoissant. Pourquoi devrais-je savoir exactement ce que je veux faire dans la vie alors que j’ai à peine 15 ou même 20 ans? Personnellement, je n’étais pas prête à le savoir. J’ai essayé plusieurs choses avant de trouver « la bonne », même si encore aujourd’hui, tout est flou. Avec le temps, j’ai compris bien des choses qui m’auraient été utiles de savoir avant de faire ce fameux choix de carrière et j’ai décidé de vous les partager, au cas où ça pourrait en aider quelques-uns.

Se connaître

À 15 ans, est-ce qu’on se connaît vraiment assez pour savoir le métier dont on veut pratiquer pour le restant de nos jours? Dans certains cas, je ne crois pas. Comme je l’ai dit plus haut, j’ai essayé plusieurs choses, c’est-à-dire que j’ai changé plusieurs fois de programme postsecondaire. Un moment donné, je me suis arrêtée et j’ai compris qu’avant de choisir réellement « le bon », je devrais commencer par me connaître davantage. C’est à partir de ce moment-là que je me suis mise à essayer toute sorte de choses. Je me suis ouverte à de nouvelles expériences, j’ai essayé de nouveaux passe-temps, de nouvelles sorties avec des amis, des nouveaux jeux de société, etc. Tout ça peut paraître très étrange pour certaines personnes, mais pour moi, c’était une façon de sortir de mes habitudes et de trouver ce qui m’allumait vraiment. Faire le choix de s’ouvrir à de nouvelles choses n’est pas quelque chose de ponctuel. En fait, je crois que c’est bien d’être ouvert tout au long de notre vie.

Ne pas avoir peur

J’ai eu peur pendant longtemps de ne pas faire « le bon choix », de me tromper, de décevoir mon entourage, de ne pas faire comme les autres, etc. Mais il est venu un temps où j’ai réalisé que ce que les autres en pensaient n’avait pas à me faire peur. C’est ma vie et personne ne la vit à ma place. Alors, pourquoi donner de l’importance à leurs jugements? C’est certain que l’opinion des gens proche de nous peut nous affecter. Mais vient un temps où on laisse aller.

Ce n’est pas coulé dans le béton

Il faut se dire aussi que lorsqu’on fait un choix d’études, on n’est pas obligé de faire ça toute notre vie. C’est aussi une chose que j’ai apprise et qui m’a aidé à décrocher. Je pense qu’on n’est pas toujours fait pour trouver UN métier et le faire TOUTE notre vie. Il est clairement possible de changer de domaine, peu importe l’âge qu’on a. Au fond, il faut suivre nos valeurs, nos intentions et notre cœur et il est fort probable que ces variables changent au cours de notre vie!

Bref, j’en conclus que même si on n’a pas fait le bon choix à 15 ans ou si on a changé d’idées plusieurs fois, il n’est jamais trop tard pour prendre du recul et pour commencer à se connaître davantage. Et si on a envie de changer de domaine dans 10 ans, il sera tout à fait possible de le faire!

 

Comment avez-vous vécu votre choix de carrière?