Dans ce temps-ci de l’année, on commence à penser au grand ménage du printemps. C’est plaisant le ménage du printemps puisqu’on classe ce qui traine, on lave tout, ça sent le propre, les fenêtres sont ouvertes et la chaleur du soleil réchauffe notre demeure. Ce ménage physique fait un grand bien, mais est-ce qu’on prend le temps de faire aussi le ménage du printemps en soi? Il me semble qu’au printemps, tout renait et c’est un bon moment pour faire le point dans notre vie.

Alors, je me suis dit pourquoi ne pas faire le ménage du printemps dans mon corps, mon esprit et dans mes projets? C’est un ménage qui fait autant de bien que le ménage physique de la maison!

Voici donc comment je m’y prends.

Brainstorm

Tout d’abord, je revois les objectifs que je m’étais fixés en début d’année. Je prends le cahier dans lequel je les avais écrit et je fais un résumé de ce qui s’est passé jusqu’à maintenant. Des fois, on est absorbé par notre travail ou l’école et on oublie nos objectifs et buts personnels. Alors, je trouve que le printemps, c’est le bon temps pour les revoir.

Est-ce que j’ai avancé dans tel projet? Est-ce que tel but était trop gros? Trop petit? Si des objectifs sont déjà atteints, quels autres vais-je me fixer pour les prochains mois? Pourquoi tel but n’a pas été atteint et comment je pourrais y arriver maintenant que j’en ai pris conscience?

Faire un récapitulatif du premier trimestre de l’année en me posant ce genre de question m’aide à mieux voir où je suis rendue et si je vais dans la bonne direction pour atteindre mes objectifs. De cette façon, je suis en mesure de bien organiser les actions à faire par la suite.

Faire ce «brainstorm» et savoir que le beau temps s’en vient, ça donne une dose de motivation pour continuer d’avancer dans les projets qui nous font vibrer! On peut faire ce récapitulatif dans tous nos projets, qu’ils ce soient personnel ou professionnel.

48h sans internet

Ensuite, je trouve que j’ai vraiment besoin de décrocher. J’ai donc pensé qu’un 48h sans internet pourrait me faire le plus grand bien. Ça peut sembler être un gros défi, mais c’est très faisable!

Nous sommes tout le temps sur nos appareils! On ne lâche pas Facebook, Snapchat, Instagram, Google, etc. Là, j’ai envie de prendre une pause. J’ai envie de voir les gens dans la vraie vie, de parler face à face avec quelqu’un et de passer du temps avec moi-même!

Alors, aussitôt que je finis ma session, je fais ce beau 48h sans internet. Ce n’est pas long quand on y pense! Ça va tellement faire du bien. Qui embarque avec moi? 😉

Aller dans la nature

Pour faire le ménage de mon esprit, j’ai envie d’aller passer du temps dehors et profiter de l’air pur et frais pour me ressourcer. Quand je suis connecté avec la nature, je sens un regain d’énergie traverser mon corps. Ça me permet aussi de mettre mes soucis de côté, d’être dans le moment présent et de profiter de la vie. J’adore les cris d’oiseau et le bruit de l’eau qui coule dans les rivières. C’est tellement relaxant!

Est-ce que le fait d’être dans la nature vous fait sentir bien?

Journal de la gratitude

Enfin, pour bien terminer son ménage du printemps en soi, je pense qu’il est plaisant de créer un journal de la gratitude. On passe beaucoup trop de temps à se dire qu’on aimerait donc avoir ci, habiter là, être comme telle personne. Mais on ne prend pas le temps nécessaire pour apprécier ce qu’on a déjà et de s’apprécier comme on est. Dans ce journal, on peut alors y écrire ce pour quoi on est reconnaissant. Juste le fait d’avoir un toit et de l’eau potable, c’est beaucoup. Pourquoi demander toujours plus?

Tenez-vous un journal de la gratitude? Ça vaut la peine de s’en faire un, parce que ça fait réaliser qu’on peut profiter de ce qu’on a déjà au lieu de toujours vouloir plus.

Allez-vous faire votre ménage du printemps en vous cette année? Si oui, qu’allez-vous faire pour y arriver? Laissez-moi vos trucs dans les commentaires! <3